« Tous les hommes trompent. »

Très chers lecteurs, je reviens vers vous avec un article comme vous aimez. Je viens en paix aujourd’hui, je ne viens agresser personne.
Avant de vous offusquer ou de vous sentir soulagés à cause du titre, je vous prie de remarquer les guillemets : ces propos ne viennent pas de moi.
J’ai envie de vous faire part à travers cet article, de l’évolution de ma position par rapport à cette idée, afin d’aider qui le veut bien à faire évoluer la sienne. J’écris cet article aussi pour laisser une trace de l’évolution de ma pensée. Je pense même en faire une rubrique, mais en attendant, bonne lecture !

« Tous les hommes trompent. » Voilà une bien courte phrase qui, paradoxalement, en dit long sur la nature de nos mentalités. Cette phrase qu’on dit à toutes les filles qui se sont faites tromper, à toutes celles qui ont mis fin à leurs relations à cause de l’infidélité, à toutes celles qui disent leurs compagnons fidèles, à celles qui n’ont aucun avis là-dessus et même souvent à celles qui sont trop jeunes pour savoir ce que c’est qu’un couple, est apparemment le fondement de toute relation amoureuse. Une personne que je respectais beaucoup m’a dit un jour : « Tous les hommes trompent ma chérie. Le jour où tu auras compris ça, tu auras tout compris et tu pourras enfin te marier. » Vous voyez un peu à quel point il est nécessaire pour une femme qui aspire au mariage d’intérioriser ce « fait ».

Cette courte phrase, je l’ai beaucoup entendu dans ma jeunesse, et dans quasiment tous les cercles de discussion. Bien heureusement, elle n’a jamais eu sa place dans ma famille nucléaire sinon, je l’aurais certainement intégré depuis longtemps. J’ai écouté cette phrase pendant très longtemps, mais elle ne me disait rien vu que pendant une bonne partie de ma vie, je me suis dit que je n’étais faite ni pour le mariage, ni pour les simples relations amoureuses (j’en ferai un article). Les relations homme-femme tel que présentées par mon entourage ne me convenaient pas, donc qu’est-ce que ça pouvait bien me faire que les hommes soient tous des trompeurs ? Je ne compte pas avoir ce type de relation un jour, trompez ! En quoi ça me concerne ? Me disais-je.

Puis, en grandissant, j’ai commencé à revoir ma position par rapport au relations amoureuses/mariage, à me dire que ce n’était pas obligatoire de suivre les modèles de relation préétablis et que chacun pouvait faire ce qu’il voulait de sa vie de couple à condition de trouver une personne qui voit les choses de la même façon. J’en suis arrivée à la conclusion que j’étais peut-être apte à avoir une vie de couple et là, la question d’infidélité masculine est devenue mon problème. Il était hors de question que j’entreprenne de me lier à une personne en sachant que de toute façon, d’une manière ou d’une autre, tôt ou tard je me ferais tromper. À la fin du premier débat que j’ai eu avec moi-même, je me suis dit qu’on ne pouvait attribuer une caractéristique non physiologique à une personne du simple fait de son sexe. Ce n’est pas différent quand on dit que « toutes les femmes sont des menteuses ». Si on oublie le fait que tout le monde a déjà menti, ce n’est pas sensé de dire que le genre féminin (caractère inné) conditionne le mensonge (caractère acquis) chez une personne. Le caractère infidèle n’était donc pas rattaché au genre mais à la mentalité d’une personne. En plus de ça, il m’aurait suffi de trouver un seul homme fidèle pour conclure que tous les hommes n’étaient pas des infidèles et enfin avoir la paix. Mon père est un homme fidèle. C’était suffisant pour moi ! S’il existe un homme fidèle, il en existe forcément d’autres.

Petite parenthèse [Je ne parlerai pas de l’infidélité des femmes, je ne dis pas qu’elles ne trompent pas également, je ne dis pas non plus que ça n’est pas un problème. Ce qui me concerne moi c’est l’infidélité des hommes et le caractère généralisateur de cette infidélité.
Aussi, ceux qui voudront dire « tu ne connais pas vraiment ton père, si ça se trouve il trompe ta mère. Tu n’es pas tout le temps avec eux patati, patata. Tu ne sais pas ce qu’il en est
vraiment de leur vie de couple… », vous n’êtes pas obligés. Je peux encore faire confiance à qui je veux. Et s’il fallait penser comme ça, on ne se fierait jamais à personne. On ne pourrait pas se
faire d’amis, on ne pourrait pas se lier aux gens parce que si ça se trouve ce sont des tueurs en
série, ou alors des sorciers, etc…] Fin de parenthèse !

J’avais pu décider de l’avis que je porterais désormais sur le sujet. Je disais à qui voulait l’entendre que tous les hommes n’étaient pas des infidèles.

Je suis ensuite passée par une phase où je me disais que lorsqu’une personne disait « tous les hommes trompent. », elle ne le pensait pas vraiment et qu’en fait elle voulait dire que la majorité des hommes étaient des infidèles ou que tous les hommes de son entourage l’étaient. Puis quand un jour une camarade de classe m’a dit que même si je pensais connaître mon père, il était quand même infidèle et que même s’il ne l’était, il finirait bien par l’être, j’ai compris que beaucoup de personnes n’envisageaient même pas l’existence de la fidélité chez les hommes. A force d’entendre les gens dire « tu quittes un homme parce qu’il t’a trompé pour te mettre avec un homme qui va te tromper !? Mieux tu restes tranquille. » ou encore « C’est le dehors qui arrange le dedans » et à force d’assister à des scènes où on recommandait à des femmes de pardonner les infidélités de leurs époux parce qu’elles ne trouveraient pas mieux ailleurs, j’ai compris que c’était une vérité générale pour beaucoup de monde et que c’était peut-être ça la réalité. J’ai recommencé à douter et à me dire que j’étais certainement trop naïve ; j’ai décidé de demander à des proches ce qui poussait les hommes à l’infidélité ; peut-être en comprenant cela, j’arriverais à savoir si la fidélité n’est vraiment qu’un mythe. J’ai appris des choses très intéressantes :

Il y a des hommes qui trompent pour « combler un manque » que leur partenaire n’arriverait pas à combler ; il y en a qui trompent par instinct parce que « c’est dans la nature de l’homme de le faire » et que d’une certaine façon c’est à ça qu’on évalue leur masculinité et enfin, il y en a qui trompe à force d’entendre les gens dire « tous les hommes trompent ». Ce dernier type d’homme est la preuve que les hommes fidèles existent, et qu’il en existerait plus si certaines personnes arrêtaient de rabâcher tout le temps cette même phrase. Vous imaginez l’inconfort d’un homme qui se veut fidèle quand sa partenaire ne cesse de lui dire ou de le laisser sous-entendre qu’elle « SAIT » qu’il est infidèle ? Vous imaginez dans quel état se trouve un homme qui se veut fidèle lorsque ses amis et parfois même sa partenaire le qualifient de « mou » parce qu’il est fidèle ?
En tout cas, ceci m’avait permis de comprendre que la fidélité existait bel et bien. Vous me demanderez ce que c’est que l’infidélité. Je ne sais pas. En fait, ça varie en fonction des conceptions de chaque couple. Je peux en revanche vous donner une définition de l’homme fidèle. Pour certains, c’est un homme malin et très astucieux qu’on n’a pas encore surpris en flagrant délit d’infidélité ; pour d’autre, c’est un homme qui n’a pas encore été infidèle ; mais pour moi et ma conception idéaliste des choses, c’est un homme qui n’a jamais été infidèle et qui ne le sera jamais. Les deux autres définitions ne sont pour moi que des contournements pour dire au final qu’un homme trompe ou finit par tromper (très insultant pour le peu d’hommes fidèles qui, je sais, existent).

Les hommes qui diront qu’on ne peut pas voir l’avenir, qu’on ne peut pas prévoir qu’on restera fidèle ou que si telles ou telles conditions sont réunies ils tromperaient, je suis d’accord avec vous. Mais, sachez que le fait de le dire et de l’intérioriser fait de vous des potentiels infidèles qui n’attendent que la faille pour se lancer ; vous êtes déjà en train de vous trouver des excuses pourtant vous n’avez encore rien fait : en réalité vous êtes des infidèles en devenir.

Au final je sais que les hommes fidèles existent. Même si on a bien normalisé l’infidélité masculine, ils existent. C’est assez déroutant d’être souvent la seule à défendre ce point de vue, étant une fille en plus, mais je vais continuer. De toute façon vu le niveau de normalisation de ce fléau, un homme qui se revendique fidèle sera traité de menteur ou de fragile.

C’est la fin de mon discours idéaliste. Merci d’avoir lu jusqu’ici. N’oubliez pas de partager si vous avez aimé et surtout de laisser un commentaire. J’aime bien savoir ce que vous aussi pensez.

16 commentaires sur “« Tous les hommes trompent. »

  1. D’une part tu as raison tous les hommes trompes car mm en pensé kan on voit une fille qui a plus un truc de notre copine on s’imagine plein de truc mais y’a des personnes qui savent se contrôler
    Et le faite que un homme trompe des fois c le comportement a la maison qui le pousse à le faire c pour cela que je pense que tout homme trompe d’une certaine manière

    J'aime

    1. s’il ne s’agissait que de la pensée! on n’en serait pas là!
      et puis si c’est le cas de la pensée, tous on est trempé!
      homme femme enfant.

      Aimé par 1 personne

    2. Mon cher ami, je me demande si tu as pris le temps de lire avant de laisser ton commentaire. Maintenant que cela est dit, laisse moi te dire une chose que je ne cesserai jamais de dire: un homme ne doit son infidélité qu’à lui même et à personne d’autre parcequ’en choisissant de tromper ta partenaire, tu as ouvertement dit que le manque que tu ressens n’est pas et ne sera jamais comblé par ta femme et donc tu l’a exclu de l’équation. Arrêtez de soulager votre conscience en distribuant le poids de vos responsabilités.
      Merci.

      Aimé par 2 personnes

  2. permettez moi dejà de rireeeeess
    je sais que je suis l’une des premières personnes à lire cet article!
    je sais aussi que ce sont des sujets difficiles à traiter pour beaucoup! pourtant le monde évolue.
    je ne suis pas là pour juger les uns et les autres mais laisser moi vous dire la vraie vérité et ça! c’est la force de l’expérience!
    vos savez le monde n’est fait que de 2 sexes ( masculin et feminin) laissons à coté les nouvelles methodes de vie qui pronnent ou qui nous laissent voir des relations intimes entre deux personnes de même sexe.
    prenons juste la normale
    logigement et c’est bien clair que, si tout les hommes étaient infidèles, toutes les femmes le seraient aussi à
    coup sûr car, pour partir avec une prostituée il faut être riches: tous les hommes ne le sont pas; pour aller avec des petites filles il faut être mal intentionnés voire pédophiles: tous les hommes ne le sont pas; donc la plus bonne infidelité serait avec une femme marié!! figurez vous!
    les femmes qui chantent que « tous les hommes trompent sont à 90
    % infidèlent et cherchent à se trouver des excusent à la hauter de leur forfait
    les hommes qui chantent que tous les hommes sont infidèles sont bien entendu ces infidèles qui cherchent à demontrer la légalité de leur forfait un peu comme si à cause de la majorité des pêceheurs, , le péché devient vertue!! très ridicule!
    la vérité vrai existe: tous sont nés d’une femme et tous mourront un jour!

    à part ça!!
    un peu comme le dirait DESCARTES, il faut douter de tout.
    en effet, cahcun devrait parler de lui et lui seul; pourquoi parler des autres!!
    c’est trop long, je voudrais compter une histoir mais c’est plus tard.
    1- il y’a des hommes et des femmes fidèles
    2-il y’a des hommes et des femmes infidèles.
    3- chacun doit parler de lui et rien que de lui.

    Aimé par 2 personnes

  3. Des hommes fidèles ça existe et bien même. Moi j’ai juste mal de voir des gens se complaire dans cette phrase au point d’accepter tout et n’importe quoi. Je suis contente que tu ais soulevé ce sujet, j’espère qu’il pourra édifier plus d’un. Moi j’ai décidé de ne plus trop m’étendre sur le sujet j’étais déjà fatigué de dire que des hommes fidèles existent. Mieux chacun reste avec sa conception de la chose.

    Aimé par 1 personne

  4. Bel article Liena😊 Cette phrase pourrait faire l’objet d’un livre… mais bon… Ce qui m’embête le plus à ce sujet c’est le fait que ce soit en majorité des femmes qui répètent à d’autres femmes cette phrase. Mes soeurs, qui a commencé cette bêtise? Tromper est devenu légitime et banal. Limite on normalise l’anormal et on dit aux hommes comment est ce qu’ils devraient être avec nous. Incroyable. Après c’est encore nous femme qui voulons avoir des maris fidèles? Comment après avoir cru à de tel propos allons nous attirer un homme fidèle dans notre vie? La vie nous apportera un homme qui justifiera nos croyances profondes. Tu pense que tous les hommes sont infidèles, ou, mais après ne pleure pas si ton mari te trompe, c’est un homme, tu savais qu’ils étaient tous infidèles. Évitons de tomber dans la généralité, j’ai déjà abordé cette thématique avec des sœurs lors d’un atelier et les langues se sont déchaînées😂😂 La vie c’est un tout. C’est un festival de couleurs, d’ombres et de nuances. Chaque chose existe et son contraire aussi… Evitons les préjugés, les suppositions, les généralisations. Et femmes, revoyons nos croyances, car on attirent à nous ce à quoi l’on croit. Si vous pensez que tous les hommes sont infidèles alors la vie vous donnera raison.

    Aimé par 2 personnes

    1. Tellement clair 👌👌
      Et c’est franchement dingue
      revoyons vraiment nos croyances car l’on n’attire vers lui que ce en quoi il croit !!
      Comment une femme peut elle être si sûre que tous les hommes trompent et en même temps crier sur son mari trompeur
      Ooohh !!
      Terrible quoi!!

      Aimé par 1 personne

  5. Waouh ma chérie on te croirai marié bah pourtant non et d’ailleurs encore toute jeune !! Mais déjà tu cernes et apporte ta modeste contribution aux femmes qui en sont victimes d’infidélité c’est simplement Super bravo

    Aimé par 1 personne

  6. J’ai les larmes aux yeux 😭
    C’est tout à fait ce que je pense. Rassure toi, tu n’es pas la seule à défendre ce point de vue.

    Malheureusement il y a des hommes fidèles qui ne le proclameront jamais haut et fort devant d’autres hommes. Et nous qui croyons à la fidélité serons toujours moquées. Même si on prend exemple sur nos parents ou notre conjoint on dira toujours « tu n’en sais rien. Tu ne l’as pas encore attrapé c’est tout »

    Je remarque aussi de mon point de vue personnel que les articles où tu parles de toi, de ton expérience, sont meilleurs que ceux où tu parles en général. On se sent plus connectée à toi, on se met dans ta peau.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.